Tronc d’église

L’Eglise de Sainte-Anne est célèbre pour sa façade indianisante, chargée d’attirer au catholicisme les Tamouls engagés au travail de la canne à sucre après l’abolition de l’esclavage. A l’intérieur, le baroque le plus kitsch règne dans des tons pâtissiers roses et verts.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *