menu, menu

A la frontière cambodgienne, dans un restaurant de bord de route, la serveuse composait le menu sur un tableau noir. Pour celui qui ne lit pas l’alphabet thaï, il y a une grande poésie graphique dans cette harmonie de courbes.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *